Oïkos écoconstruction
Informer, Former, Éduquer à l'Éco-construction / Éco-rénovation
Article écrit par Flavie, le 30 septembre 2019

Retour sur le 3ème Congrès International de la Construction Biosourcée

Oïkos était présent au 3ème Congrès International de la Construction Biosourcée qui s’est tenu à l’ENTPE les 25, 26 et 27 septembre derniers.

 

25 septembre –  rencontres de l’ENTPE :

Présentation des travaux menés par l’ENTPE et ses partenaires sur les matériaux de construction biosourcés. Depuis 1997, l’ENTPE est investie dans la recherche sur le béton de chanvre et de manière globale sur les bétons végétaux.

Les échanges ont mis en avant l’existence de réserves de biomasses valorisables en tant que granulats dans le secteur de la construction : miscanthus, balle de riz, bagasse etc.

26 septembre : JEMAB 2019

Un premier atelier proposait une réflexion collective sur les enjeux entourant le bâti tropical, son architecture et les solutions techniques et matériaux proposés. Les retours d’expériences ont notamment permis d’aborder l’emploi du typha en tant que toiture en chaume (système constructif sans transformation du matériau nécessitant une bonne qualification des coupeurs) ainsi que dans un mélange terre-typha.

Un second questionnait la place de la construction biosourcée face aux exigences de la Réglementation Environnementale 2020. L’occasion de confirmer l’adoption des textes à échéance 2020 avec une possible entrée en vigueur progressive en fonction des secteurs (logement, tertiaire etc.). Cette future réglementation devrait mettre en avant le stockage carbone et l’analyse du cycle de vie et ainsi valoriser l’emploi de matériaux biosourcés dans le secteur du bâtiment.

 

27 septembre : JTech Bétons Végétaux 

Journée plaçant le focus sur les bétons végétaux, leurs caractéristiques et leurs mise en oeuvre en alternant tables rondes et démonstration sur plateau technique.

Kelling EMREN : production de plaques préfabriquées à usage de doublage isolant (ITE/ITI) et cloison de distribution intérieure. Ce procédé vise la valorisation de granulats végétaux à faible taux de transformation (ici chènevotte) avec un outillage faisant preuve de sobriété technique

 

AKTA : projection d’un béton végétal à base de chaux et de miscanthus.

Projection de chaux chanvre :

Damien Baumer : projection de béton de chanvre

 

 

 


Les commentaires sont fermés !

Oikos

Former

Informer

Éduquer