Oïkos écoconstruction
Informer, Former, Éduquer à l'Éco-construction / Éco-rénovation
Article écrit par Camille Legros, le 28 avril 2022

Faisons Le Mur (FLM)

Connaissez-vous le blog Faisons le Mur? Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir Gautier, artisan spécialisé en “maçonnerie douce” et auteur principal de ce blog sur la construction écologique.

Gautier a décidé de mettre à disposition une partie de son savoir concernant les enduits à la chaux, via notamment cette formation gratuite en ligne

 

Nous lui laissons la place, pour vous expliquer sa démarche et ce qu’il peut vous proposer en tant qu’auto-rénovateurs :

 

” Rénover soi-même : Toute une Histoire

As-tu remarqué comment nos valeurs évoluent ? Heureusement d’ailleurs, car au commencement nous les héritons de nos parents. Je ne remets pas en cause les valeurs transmises par nos aïeux, bien au contraire et je vais y revenir. Je veux juste dire que ce sont nos expériences personnelles et collectives qui influencent cette évolution et selon moi les valeurs solides se construisent de cette manière.

Réaliser une construction saine sur des bases solides, ou pas 😉

Je suis né au Gabon, mais j’ai rapidement quitté ma terre d’origine pour être scolarisé en Allemagne. Après mes études, j’ai enchaîné les aventures et les casquettes :

– Cuisinier en France ;

Prof d’anglais en Inde ;

– Avaleur de feu en Thaïlande ;

– Animateur sur des croisières fluviales ;

– Gardiens de crocodiles en Espagne ;

– Monteur de spectacles en Grèce ;

– Diplômé en école de langue à Prague ;

– Chef pâtissier en Irlande.

Et je partage ma vie avec une Italienne. Comme tu peux le constater, mon existence est loin d’être un modèle de stabilité, mais elle reste riche d’expériences variées.
Crois-tu qu’aujourd’hui ce style de CV est valorisé ? Dans la majorité des cas, je crains qu’il reflète un trop fort besoin d’indépendance ou un manque de spécialisation.
Le monde du travail actuel a la fâcheuse tendance à vite nous cataloguer sur la base de critères, à mon sens, pas toujours pertinents. Mais il faut bien se baser sur quelque chose pour accorder sa confiance à quelqu’un. Et toi, sur quoi t’appuies-tu pour bâtir ton opinion sur une personne ? Je me trompe peut-être, dans tous les cas, ce parcours multiculturel m’a appris énormément de choses. Toutefois, il démontre un fait évident, je me cherchais.

Rénover soi-même son intérieur pour un nouveau départ

Jusqu’au jour où, en grand débrouillard éco-consciencieux que je suis, j’ai voulu réaliser des travaux de rénovation seul. À l’époque, je pouvais facilement trouver sur internet comment réussir le croquant aux noisettes de mamie Francine, mais pas d’informations fiables pour fabriquer mon enduit naturel. Je me suis confronté à un vide plutôt frustrant face à cette toute nouvelle ambition. Comme je n’ai pas peur d’aller dénicher les réponses à la source la plus primaire, j’ai décidé de m’inscrire à une formation en construction écologique.

J’en suis sorti avec un certificat d’Ouvrier Professionnel en Éco-construction et une révélation. La certitude d’avoir trouvé ma voie et de nouvelles valeurs à défendre. Même si en tant qu’asthmatique, je me préoccupais déjà des impacts néfastes des polluants domestiques, cette formation a propulsé ma conscience écoresponsable à un tout autre niveau. Elle m’a surtout rendu plus lucide sur l’importance de la transmission du savoir-faire et des bons gestes.

Tout remettre à neuf pour avoir des murs sains

J’adore les défis et j’en ai relevé certains, pourtant ma plus grande aventure a commencé en 2017 avec la naissance de ma fille et la création de ce blog.

… Aujourd’hui, je suis papa-blogueur en Isère !

Je préfère te prévenir tout de suite, avec mon parcours, il m’est difficile de limiter mon point de vue au bâtiment quand j’observe ce qui m’entoure.

Par contre, je reste convaincu que ce sont justement ces expériences qui me permettent de traiter avec beaucoup de légèreté nombre de sujets sérieux. Ma vision n’est pas celle des artisans que je côtoie et c’est pourquoi j’ai décidé de la mettre au service de mes deux passions :

  1. Participer à la bio construction, à la rénovation de vieux murs et à l’accès d’une maison plus saine.
  2. Multiplier les interactions sociales.

Bienvenue dans l’univers Faisons-le-Mur !

Ici on généralise les techniques secrètes et on combat l’éco-destruction avec le sourire ! Mes forces ? L’empathie et la communication ! 

Je suis capable de transmettre les principes complexes en y mélangeant la bonne dose de plaisir et d’informations.

En parcourant ma chaîne YouTube, tu pourras te faire une idée de mon authenticité et de ma spontanéité.

Restaurer des fondations grignotées par des doutes

Au risque de te décevoir, je ne suis pas un écolo-fasciste qui cherche une raison d’être dans l’opposition systématique au monde actuel.

C’est ce qui m’a fait beaucoup hésiter avant de me lancer en tant que blogueur éco-friendly. Comme je l’ai abordé en introduction, les valeurs se transmettent ou se développent au fil de notre existence. Toutefois, certaines d’entre elles sont farouchement défendues par ce que j’appelle les « radicaux ». Les questions d’écologie et environnementales en font partie. Alors oui, j’ai douté de ma légitimité en choisissant de défendre ces valeurs. Je me suis demandé : « Suis-je assez irréprochable pour parler de combat pour la planète et de développement durable ? »

Ben, tu sais quoi ? « Certaines personnes devraient juste lancer des idées et d’autres devraient les réaliser. » Jimi Hendrix. Ha la référence hippie rock !

Enfin, tout ça pour te dire que, tant pis si je ne suis pas l’écolo caricatural que certains préfèreraient voir et tant pis si tu ne l’es pas non plus. L’essentiel, c’est d’y contribuer et d’en être fier. Réaliser des travaux de ses propres mains est déjà très valorisant, mais le faire avec une conscience éthique l’est encore plus.

Dépoussiérer l’habitat traditionnel et le rendre moderne

Serai-je un « hippie raté » ? Si tu veux, cette description m’amuse beaucoup. Mais disons plutôt un professionnel qui cherche à apporter un nouveau sens aux activités tristement polluantes du bâtiment.

J’utilise internet pour arriver à mes fins, car je considère que c’est l’unique outil qui nous permettra de gagner pacifiquement cette révolution.

« Faire le mur », c’est s’émanciper d’un contexte par soi-même et avec malice (souvent d’une prison, d’une école, ou d’une institution), mais c’est aussi un projet commun. C’est du concret un mur et à faire tout seul c’est impensable.

Voilà pourquoi j’aimerais que nous le construisions ensemble 🙂

À travers ce site, je tiens à lier un pont solide entre ce que je sais et ceux qui ont envie de savoir aussi. Je peux te transmettre, comme le faisaient nos aïeux, les secrets des constructions traditionnelles, qui exploitaient bien plus astucieusement nos ressources locales.

Si tu veux en apprendre un peu plus sur mon parcours de professionnel du bâtiment et entrer dans le cercle fermé des éco-didactes, je t’invite à t’inscrire à ma newsletter et recevoir gratuitement un guide sur les enduits qui te fera plonger dans mon univers. ( https://faisons-le-mur.com/guide-enduits-7-peches )

Ou alors, inscris-toi encore plus gratuitement à ma formation vidéo sur les enduits à la chaux ( https://faisons-le-mur.com/formation-minifeic/ )

À travers ces contenus, tu découvriras tout ce que je peux partager au sujet de l’écoconstruction et au-delà.

On peut faire mieux que ce que l’on a l’habitude de voir partout tout en utilisant des matériaux naturels. Alors si tu es avide de connaissances et curieux, je serai ravi de satisfaire tes attentes.”


Les commentaires sont fermés !

Oikos

Former

Informer

Éduquer