Oïkos écoconstruction
Informer, Former, Éduquer à l'Éco-construction / Éco-rénovation
Article écrit par Lisa Ricard, le 30 novembre 2016

LE DEFI CLASS ‘ ENERGIE 2016/2017, C’EST REPARTI !

logo

Cette année scolaire Oïkos a le suivi de deux classes en intégralité sur le programme du défi classe énergie, donc sur 5 séances.

C’est donc la classe de CM1 et Corbas de l’école Jean Jaurès et la classe de CM2 de l’école de Curis au mont d’or, que nous avons le plaisir d’accompagner dans leur défi classe énergie.

Cette année 11 classes s’inscrivent dans le projet. Les neuf autres sont suivi par les associations Hespul et l’ALE.

Pour l’école de Corbas, la première séance s’est organisée en novembre, avec le lancement du défi avec les élèves. De nombreux échanges ont nourris la séance. Au cours de celle-ci ils ont eu la visite de système de chauffage de l’école avec Mr Morel de la mairie. Les élèves ont découvert la chaudière à gaz de l’école et compris le fonctionnement de ce circuit fermé.

Mme Giraud et sa classe organisent lundi 16 janvier un évènement de présentation du projet au reste de l’école et aux parents.

Les CM de Curis ont quant à eux vu le lancement du défi en ce début décembre. Ils ont donc pu visiter la chaufferie de leur école, le système de chauffage fonctionnant au gaz et à l’électricité pour l’eau chaude sanitaire.

Chacun a pu comprendre la spécificité de l’école avec son système de chauffage par plancher chauffant couplé à un complément à l’aide de radiateurs.

En analysant les factures de chacun et de l’école, les élèves ont donc pu constater que la facture de chauffage représentait à peu près 5 fois le coût de chauffage de la maison de l’une de leur camarade.declinaison_mascotte-31

Après une petite activité de groupe, ils ont été forts surpris que le chauffage soit le poste de consommation le plus important dans un foyer…

« Ce n’est pas possible ! »dire t’ils !

« Les spécialistes de l’Agence de l’énergie n’ont qu’à revoir leur calcul alors ?! »

Grâce à l’aide des mathématiques, nous avons pu justifier cette affirmation.

Ouf, les spécialistes ne ce sont pas trompés !!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oikos

Former

Informer

Éduquer