Oïkos écoconstruction
Informer, Former, Éduquer à l'Éco-construction / Éco-rénovation

L’association

 

Oïkos est une association loi 1901 créée en 1991, qui a pour objet le développement de la construction et de la rénovation écologique.

Elle a vocation à promouvoir les techniques, les matériaux et les savoir-faire permettant la généralisation des pratiques respectueuses de l’environnement, du patrimoine bâti et de la santé des individus.
Elle s’attache également à valoriser des systèmes constructifs permettant de limiter les impacts socio-économiques liés au secteur du bâtiment.

Elle intervient sur trois volets : l’information, la formation et l’éducation.

 

Historique

 

JP oliva

Jean Pierre Oliva, co-auteur avec Samuel Courgey des ouvrages de référence L’isolation thermique écologique et La conception bioclimatique aux éditions Terre Vivante, est l’un des fondateurs principaux de l’association Domus, qui devient plus tard Oïkos («maisons» en grec, à l’origine des deux notions «économie» et «écologie»).

Pionnier dans le domaine de la construction écologique en France, Jean Pierre Oliva débute comme maître d’œuvre, avec l’envie de travailler autrement dans le bâtiment. Les éco-matériaux véhiculent une approche nouvelle et plus sensible qui lui permet d’envisager des pratiques alternatives et respectueuses de la santé, au sein du secteur de la construction: bois, feutre de bois, terre crue, chanvre, bois cordé… La paille arrive un peu plus tard.

Il créé Domus en 1989, à Nouaisons (26), avec entre autres Jean Marie Haquette, Françoise et Christian Debock, dans un double objectif militant de mettre en lien les professionnels de l’éco-construction et de développer l’utilisation des éco-matériaux. Samuel Courgey, actuellement formateur et chargé de mission au sein de l’association de professionnels Arcanne, rejoint Domus.

Les actions initiales de conseil et d’accompagnement de chantier sont vite confrontées à la difficulté d’approvisionnement en matériaux écologiques en France. Domus importe alors des matériaux écologiques du nord de l’Europe. En 1990, l’activité de vente a un tel succès que Domus doit passer en société coopérative, Domus Matériaux, tandis que l’association Oïkos: construction vivante est créée pour garder l’action militante. Jean Pierre Oliva s’investit à Domus Matériaux; Marie Hélène Allemann et Yves Kühn rejoignent Oïkos.

En 1991, la distinction entre professionnels et auto-constructeurs – matérialisée par les deux structures – amène à une refonte d’Oïkos qui devient alors Oïkos: la Maison, son Environnement, désormais basée à Lyon. Un groupe de femmes s’investit pour faire de l’information grand public, de l’accompagnement de chantiers d’auto-construction, et créer des fiches d’expérimentation.

Le pôle d’activités historique d’Oïkos, l’information, évolue et se renforce. Des projets d’éducation viennent se greffer, et en 2008 s’initie la première formation.
Ces trois pôles d’activités se complètent et se nourrissent les uns des autres, pour donner une cohérence globale et alimenter à la fois un travail de terrain et un travail en réseau à l’échelle régionale.
Oïkos intervient aujourd’hui autant avec les particuliers que les professionnels, ainsi qu’auprès des structures et institutions partenaires afin de contribuer à faire évoluer la construction et la rénovation écologique à plus grande échelle.


Oikos

Former

Informer

Éduquer